Le club connaît des années difficiles avec les deux guerres mondiales au cours desquelles les locaux sont réquisitionnés et détériorés par l’armée.

De plus, en novembre 1944, une très grosse crue du Rhône due à de fortes averses océaniques a engendré une inondation au Tennis Club de Lyon qui transforme locaux et terrains en piscine.

Il en fallait plus pour entamer l’enthousiasme et la résolution des membres, alors près de 850 au lendemain de la guerre de 1939-1945. Le club est restauré après maintes difficultés et deviendra peu à peu le temple du tennis lyonnais.

Des images impressionnantes!

 



Sur cette dernière photo, vous reconnaîtrez la petite maison actuellement celle de l’accueil et de la direction, à sa gauche  la salle Roland Garros et à sa droite,
le parking et l’hyppodrome disparu depuis!

AMM/GN

Pin It on Pinterest