Le 26 avril 1864, des anglais établis à Lyon fondent un club pour y pratiquer leur sport favori. Ce club, placé sous le patronage de l’empereur Napoléon III est appelé Lyon’s Cricket Club. Pendant quinze ans le cricket était le seul sport pratiqué sur le gazon des installations, alors situées au centre du parc de la Tête d’or. Le comité de direction et les membres sont tous anglais. A partir de 1879, l’intérêt du cricket diminue et le tennis, né en 1874 en Angleterre, fait son apparition. Le club comprend 115 membres. Jusqu’en 1890, cricket et tennis rivalisent. En 1893, le club est transféré sur le terrain de la société des Courses. C’est encore l’emplacement actuel. En 1898, le club change de nom et devient Lyon’s Tennis Club. Le comité n’est alors constitué que de lyonnais. Dès 1900, les membres disposent de deux courts couverts sur bois complétés par un troisième, en 1909, et de huit courts extérieurs en terre battue. En 1901, Monsieur et Madame Cochet s’installent au club et la même année y naît Henri Cochet qui deviendra le numéro un mondial de 1928 à 1931 en remportant six victoires en Coupe Davis avec les fameux mousquetaires.

Le club connaît des années difficiles avec les deux guerres mondiales au cours desquelles les locaux sont réquisitionnés et détériorés par l’armée, et à la suite de deux graves inondations en 1922 et 1944 qui transforment locaux et terrains en piscine. Il en fallait plus pour entamer l’enthousiasme et la résolution des membres, alors près de 850 au lendemain de la guerre de 1939-1945. Le club est restauré après maintes difficultés. Auparavant, en 1932, notre équipe de hockey, créée l’année d’avant, participe aux championnats de France. Le TCL devient peu à peu le temple du tennis lyonnais avec notamment l’organisation des championnats de France sur courts couverts en 1947 (victoire de Borotra) et en 1948, la création de la Coupe Cozon, en 1951 remportée par François Garnero (président de 1920 à 1943), le National de tennis en 1974 (victoire de F. Jauffret sur P. Proisy), les qualifications du grand prix de Lyon à partir de 1987. Les plus grands noms du tennis ont foulé le sol de nos courts. Le nombre de membres culminera à 1350 en 1992.

noahmoretton